Ce qui est en jeu

arrow illustration

Les entreprises canadiennes et les entreprises qui importent des marchandises au Canada sont impliquées dans de graves atteintes aux droits humains et à l’environnement dans le monde entier. Ces abus incluent des meurtres, de la violence sexuelle, la contamination des eaux, l’accaparement des terres, des salaires de misère et du travail forcé.

Alors que de nombreux autres pays adoptent des lois sévères qui obligent les entreprises à respecter les droits humains, le Canada traîne les pieds. Cependant, il y a de l’espoir. Un projet de loi d’initiative parlementaire déposé en mars 2022 pourrait aider à protéger les personnes et la planète contre les abus des entreprises, s’il reçoit suffisamment d’appui. Afin de contrer le lobby des entreprises, nous devrons envoyer un message clair et fort que les Canadien-ne-s exigent la fin de ces violations.

Vous voulez contribuer à faire bouger les choses au Canada? Faites-vous entendre!

Faites savoir aux décideurs que nous avons besoin d’une loi qui fait en sorte que les droits humains ne sont pas négociables.

Ce que nous demandons

Nous demandons une loi qui oblige les entreprises canadiennes et les entreprises qui importent des marchandises au Canada à respecter les droits humains et l’environnement dans leurs opérations tout au long de leurs chaînes d’approvisionnement. Une telle loi obligerait les entreprises à faire un bilan de la manière dont elles peuvent contribuer aux abus en matière de droits humains et d’environnement, à résoudre tout problème qu’elles identifient, et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir de futurs préjudices. Si une entreprise omet de faire l’une de ces choses, cette loi accorde aux personnes victimes des impacts négatifs des actions de l’entreprise le pouvoir de s’adresser aux tribunaux canadiens pour réclamer justice.

Des propositions comme celle-ci sont parfois qualifiées de lois sur la
« diligence raisonnable obligatoire en matière de droits humains et d’environnement ». Voilà à quoi cela se résume : les droits humains
ne sont pas négociables.

En Savoir Plus

Les entreprises canadiennes et les entreprises qui importent des marchandises au Canada sont responsables de préjudices envers des communautés, des travailleur-euse-s et l'environnement. Une loi musclée contribuerait à changer cela.

Un mouvement qui prend de l’ampleur

Plus de 60 organisations de la société civile, syndicats et groupes d’investisseurs canadiens et internationaux, ainsi que 150 organisations et syndicats travaillant avec les personnes directement concernées dans 32 pays, demandent au Canada d’adopter une législation sur la diligence raisonnable obligatoire en matière de droits humains et d’environnement.

Passez à l’action!

Une loi qui change la donne a été déposée au Parlement canadien. Cette loi obligerait les entreprises à respecter les droits humains et l’environnement dans toutes leurs activités commerciales et leurs relations à l’étranger. Nous sommes à un point critique et c’est le moment pour les Canadien-ne-s de se faire entendre pour exiger que le Canada adopte cette loi.

Si nous voulons contrer le lobby des entreprises, nous devons montrer qu’une masse critique de Canadien-ne-s exige que notre gouvernement passe à l’action. Il est grand temps de donner la priorité aux peuples et à la planète. Aidez à promouvoir la cause : les droits humains ne sont pas négociables.

Passez à l’action dès aujourd’hui – faites parvenir un courriel à votre député-e.
Il faut moins d’une minute pour ajouter votre voix à la vague de soutien.

Vous cherchez d’autres moyens d’agir ? Vous pouvez amplifier votre voix en:

icon image
Signer notre pétition en ligne